Cassée (hoooo hoooooowww casséééeeee !)

Le vendredi 13 mars 2020 / Textes et poèmes

Dans du coton, c'était bien, c'était heureux. Un puis un jour plus rien, tout s'est renversé. Tu te demerde. A partir de là mon seul "maître" c'était moi. Même en oisillon naïf.

Bloquée, bloquée des années. Un poison envahissant en permanence. Parpaings au dos et aux pieds. J'ai couru derrière des personnes qui ne pouvaient pas comprendre. Qui m'ont finalement laissée.

Coeur artichaud parfois éparpillé. Dans ces moments là il y avait des branches ou se percher. Et puis ... un bon rocher solide mais comme une imbécile de sirène qui file comme une anguille, j'ai fuit. Jamais une vrille, mais là je partais pour l'aventure. Pétage de câbles. Le rocher observait au loin en disant "je suis toujours là" Silence. J'ai connu la passion.

Le chemin est long. Et ça m'a animée, m'occuper de mes petits protégés, faire de mon mieux, les aider. Aussi parce qu'il faut des gens bien, l'avenir c'est eux. 

J'ai rencontré la douceur. Une petite bande, et puis elle s'est étiolée. J'en passe et des meilleures...

Et j'ai créé 2 merveilles. Ma place. Faire de son mieux, toujours.

Cheminements, réfléxions, actions. Grande peur et angoisse, dépassement et ça viendra bon. 

Des blessures, des blessures dans l'âme. Amour infini, mais le reste...Une ombre. 

A mon zig zag ! A ma quête ! 

Oui je suis brisée. Quelque chose en moi est cassé. Je m'en sors bien mais ces passages m'enveloppent et me disent "viens". Et j'ai mal, ça creuse en moi, je suis anéantie. Folie ? Ciel bleu et tempête.

Brave, positive et smiling oui naturellement. Mais cette brèche est là et je sais que jamais elle ne se fermera.


Pauline