L'évolution

Le lundi 28 novembre 2016 / Nounou parle
C'est une super sensation en tant que nounou, (et en tant que parent j'imagine largement) de voir les touts petits évoluer et grandir.
Je peux vous raconter, notamment avec Aedan l'accomplissement de petites choses qui font que petit devient grand, ou du moins que bébé devient petit garçon.

Je n'entrerai pas dans les détails de nourriture, des dents, du sommeil ou des jeux pour Aedan. Je vais juste raconter les grandes évolutions de motricité, éveil, langage et affectif.

Lorsqu'il est arrivé chez moi il avait 4mois et se tenait déjà bien assis (avec quelques petites chutes en arrière, amorties par les coussins, chaise haute, coque etc ... (cf: "Les premiers pas avec bébé A"). Il est un bébé de grande taille si on peut dire ça comme ça.
Tous les matins j'installais un petit coin aménagé pour lui dans mon salon avec plaids, coussins, ainsi que des jouets d'éveil etc ....
( Dans le cas d'Aedan , pas de parc ni de transat).
Il était assis dessus ou couché sur le dos, puis est venu le moment ou il a commencé à se retourner (6mois) et a se tenir vraiment bien assis.
Il était le plus souvent assis seul ou dans mes bras pour jouer, découvrir, manger, être caliné etc ...

Vers ses 8mois A rampait au sol, parfois il "partait loin", puis, plus tard il se tenait fermement debout sur ses jambes lorsque je lui tenait les mains. Lorsqu'il retombait sur les fesses, il pleurait de frustration.

Encore plus tard il commença à se déplacer à 4pattes. Ses parents et moi l'avons stimulé à marcher, sans trop en faire car il faut que l'envie vienne aussi de lui même et le laisser tester seul (pas facile pur l'adulte !).
Nous le faisions marcher à l'intérieur en tenant ses mains, pieds nus le plus souvent possible pour qu'il ressente toutes les sensations dans les pieds et qu'ils se positionnent plus naturellement. Même dehors (il faisait chaud cet été rassurez-vous). Je l'emmenais aux aires de jeux sur le sol amortissant. Il y marchait en long, en large et en travers. Le hic ? Si je lui lâchais une main ou l'autre pour qu'il trouve son équilibre et qu'il voit qu'il peut y arriver seul. Horreur, malheur, il perdait confiance et pleurait.
Je le faisais de temps en temps, tant pis s'il chouinait 30 secondes. Petit à petit il a accepté.

Ensuite lorsque je ne le tenait pas il perdait confiance et tombait sur les fesses puis il tenait de plus en plus longtemps debout seul en équilibre mais se décourageait et tombait sur les fesses. J'ai décidé de le laisser un peu tranquille avec ça, il se lancerait quand il en aurait envie. Il ne marchait qu'en se tenant le long des meubles.
(J'ajoute que malgré cela Aedan savait monter et descendre seul des fauteuils ou du canapé ! )

Je savais que le jour ou il marcherait ce serait plus facile pour tout le monde au niveau de son angoisse de la séparation qui ne passait pas (angoisse qui arrive vers 8mois, le bébé pleure dés que nous ne sommes pas dans son champ de vision).
Un jour A se trouvait au niveau de mon meuble tv et moi a environ 3m de lui assise par terre. Avec un grand sourire et les bras ouverts je lui ai dit de venir vers moi (et donc de lâcher le meuble).
Il souriait lui aussi mais hésitait à se lancer. Après avoir fait ceci deux ou trois fois il a lâché le meuble et a fait quelques petits pas mais tombait sur les fesses. Puis il l'a refait et est venu jusque dans mes bras en riant tellement il était fier de lui.
Nous avons répété "l'opération" plusieurs fois, ça ne marchait (c'est le cas de le dire) pas à chaque fois. A était était tellement fier que sa joie était communicative. Peu de temps après Aedan marchait.
Il marche, il court, nous suis partout.

A table le petit mange un peu seul avec mon aide (13-15mois). Il râle parfois lorsque je veux l'aider, alors pour ne pas porter la cuillère à sa bouche à sa place je lui en laisse une qu'il prend et met de temps en temps en bouche avec plus ou moins de nourriture dedans, sinon il s'amuse à la remuer dans l'assiette. Avec celle que je prends je lui donne de "vraies" bouchées.

Pour ce qui est du langage A a toujours pas mal pleuré ou chouiné pour s'exprimer. A cela s'ajoute des gazouillis et babillages habituels de bébé.
Son premier véritable mot à été : "Papa".
Maintenant A a 15mois, et dit clairement Maman et Doudou. Il sait aussi très bien dire Non ! Il fait "sssss" pour dire merci quand on lui donne quelque chose.
Lorsqu'il voit Loic (le chéri de Nounou) pour la première fois de la journée il court vers lui et lance : "Coucouuuu !"
Sinon il "blablate" tout seul en inventant des mots qui n'existent pas, lorsqu'il me sollicite je lui réponds de la même façon ou avec de vrais mots.
"Ahouuuuuuu" il fait le loup, il essaie de faire le cochon mais c'est plus dur, "ouaf ouaf" pour le chien. Je tente de le faire rugir comme un lion mais ce n'est pas encore ça.
Par contre il apprécie de faire nuancer sa voix dans les aigus (aie! mes tympans vont être percés un jour) et dans les graves presque comme Dark Vador ou du moins petit monstre je dirais.

Des liens se tissent automatiquement. Depuis le début A me reconnait et me sourit lorsqu'il arrive. Il a confiance en moi et se cache "dans mes jupons" quand il fait le timide face a des personnes qu'il ne connait pas ou peu.
Il est même calin et aime venir sur les genoux, en signe d'affection il approche sa joue de la mienne. Maintenant il fait presque des bisous !
Nous nous voyons tous les jours (ou presque) alors on se connait bien mais je remarque tout de même les progrès qu'il fait en grandissant.
 J'ai parfois des surprises car vu que les progrès des petits se font en peu de temps la première année, les périodes de vacances sont propices a quelques apprentissages que Nounou peut découvrir au retour de l'enfant.

En un an j'ai été aux premières loges de l'évolution d'Aedan et ce fut passionnant de voir comment se déroule chaque phase de l'épanouissement du petit.
Et ce n'est pas fini !


Et vous avec vos enfants ou des enfants de votre entourage quelles ont été les étapes qui vous ont marqué et pourquoi ?

A bientôt ,

N0uN0u P0p0